Activation officielle de la 5G en France – sauf que…

18 novembre 2020 : activation officielle de la 5G dans l’hexagone. Cependant, les opérateurs en téléphonie mobile doivent tout d’abord obtenir une autorisation avant d’exploiter cette technologie de dernière génération.

L’avènement de la 5G et son déploiement dans le pays sont quelque peu compliqués. Force est de reconnaître que la crise liée à la COVID a partiellement contribué à ce retard. Deux mois plus tôt, les enchères battaient leur plein entre les opérateurs mobiles.

L’attribution des blocs de fréquence à Free Mobile, SFR, Bouygues Telecom et à Orange n’a pas été de tout repos. C’est d’ailleurs Orange qui a raflé la mise si l’on peut dire avec l’obtention de quatre blocs. SFR a décroché trois blocs, tandis que Free Mobile et Bouygues Telecom on reçu deux blocs chacun.

Une ultime étape en vue du lancement de la 5G

Les opérateurs sont dans les starting-blocs, la dernière ligne droite s’annonce enfin. L’objectif est l’utilisation de la fameuse bande 3,5 GHz.
L’autorité de régulation des télécoms (ARCEP) a déjà donné son aval, reste à attendre celui de l’agence nationale des fréquences (ANFR)…
Il va falloir patienter du côté des opérateurs. Ces derniers devront prendre attache avec les maires des communes dans « éligibles » à la technologie 5G.
Certains élus semblent réticents vis-à-vis d’une techno qui n’a pas manqué de susciter des controverses inhérentes à d’éventuels effets sur la santé.
Pour rappel, il y a quelques années la 4G avaient également ses détracteurs…

Pour l’heure, quelques opérateurs n’ont pas verser dans le mystère en dévoilant leurs forfaits mobiles 5G. Il y a plusieurs semaines, Orange a annoncé la création de quatre abonnements mobiles liés à la 5G.

News