Nom de domaine d’un VPN saisi parce qu’il était plébiscité par les cybercriminels

Nom de domaine d’un VPN saisi parce qu’il était plébiscité par les cybercriminels

Victime de son succès auprès des cybercriminels, le nom de domaine du VPN (virtual private network) Safe-Inet a été saisi et fermé suite à une requête du FBI et d’Europol.

Des cyberattaques à l’échelle mondiale, des ransomwares, du phishing et bien d’autres fléaux du NET étaient déployés grâce à l’utilisation des services proposés par le VPN de Safe-Inet. Facilitant la dissimulation pour ne pas dire l’effacement pur et simple des traces d’un forfait, ce VPN avait les faveurs d’une pléiade de cybercriminels et d’ailleurs pas des moindres.

Dorénavant, un message informe les visiteurs que le site à été fermé en date du 21 décembre 2020 à l’issue de l’opération NOVA. En tout, ce sont 3 noms de domaines enregistrés pour le compte du même propriétaire qui ont été mis hors service.

News